Aller au contenu principal
whitenoise

Sound Without Music

Artiste(s)
Thomas Ankersmit, Hans Beckers, His Fable, Lorenz Lindner (Molto), Andrea Mancini, Passepartout Duo, Puck Schot, Anna Raimondo, Sensu, United Instruments of Lucilin
Curateur(s)
Anastasia Chaguidouline

Sound Without Music est centré sur la performance, la présence et le potentiel social du son. Son titre est moins une déclaration qu'une question, examinant la relation entre le son, l'art et la musique, et la manière dont celle-ci a évolué dans les pratiques artistiques récentes qui se déplacent entre ou au-delà des catégories et entre la fiction, l'enregistrement de terrain, le dialogue, les paysages sonores, le silence et la distorsion. L'espace entre les deux devient un espace politique, un espace de dépassement des limites et des frontières avec et par le son.

La composition musicale et les arts visuels se sont toujours inspirés mutuellement, des machines sonores de Jean Tinguely ou des compositions de Vassily Kandinsky à l'influence du Gesamtkunstwerk wagnérien sur l'art de l'installation. Depuis le XXe siècle, et plus particulièrement depuis 4'33'' de John Cage en 1952, la musique contemporaine elle-même a fait un bond vers la théâtralité et la performance. Et si George Brecht s'est notamment demandé si la musique devait englober le son ou non, le son est devenu un élément constitutif du domaine des arts visuels.

Récemment, on a constaté un intérêt croissant pour la composition dans le domaine de l'art contemporain. Les partitions musicales ont été comparées à des « concepts » qui peuvent ou non nécessiter une interprétation ou une exécution, ou qui peuvent à leur tour être exécutés de diverses manières. En 1966, Meyer Kupferman a écrit Music Without Sound, une expérience basée sur une approche schématique de l'organisation du son, où la musique est destinée à être lue plutôt qu'écoutée. La question se pose alors de savoir ce qui distingue le son de la musique. Est-ce le fait qu'il défie la chronologie et la temporalité ? Est-ce sa présence? Peut-on le sentir ? 

Sound Without Music met en lumière des pratiques, des collectifs et des synergies émergents et établis pour montrer comment l'écoute et la production de sons restent des rituels essentiels dans la société contemporaine. Brisant la convention d'une exposition de choses, le format hybride entre une exposition permanente d'œuvres et un programme éphémère mettra en évidence la liberté d'expérimentation et le croisement des disciplines. 

Dès le début du mois de septembre, le programme interdisciplinaire qui précède et accompagne l'exposition se déploiera progressivement au travers de concerts, performances, DJ-sets et projections, entre jour et nuit, entre f(r)ictions colorées et bruit blanc.

Expositions

PROGRAMME

En prélude à l'exposition 

Jeudi 08.09.2022 
SESSION by Lagerkultur: His Fable + Sensu (Part I)

Vendredi 09.09.2022
Hans Beckers : La Floresta (performance)

Vernissage : Vendredi 30.09.2022   
Molto (performance)                     

Samedi 08.10.2022, Nuit des Musées
Puck Schot (performance)
SESSION by Lagerkultur: Acidic Male + Sensu (Part II)                       

Week-end de performances 

Samedi 15 + dimanche 16.10.2022
Passepartout Duo & Andrea Mancini

Première mondiale              

Dimanche 23.10.2022
United Instruments of Lucilin perform Aaron Einbond

Vendredi 11.11.2022, Luxembourg Art Week
An evening curated by Andrea Mancini

En collaboration avec la Philharmonie et le festival rainy days 

Samedi 26.11.2022
Thomas Ankersmit : Perceptual Geography (LIEU : Philharmonie)

Dimanche 27.11.2022
Thomas Ankersmit : Untitled (Landscape) (LIEU : Casino Luxembourg)

Postlude – en collaboration avec la Cinémathèque

Jeudi 01.12.2022
Tony Conrad: Completely In The Present (2016, 96')
un documentaire de Tyler Hubby

Avant-programme :
The Delian Mode (2009, 25')
un documentaire de Kara Blake             

Partager